Techniques TERRE / Construction en /

Construction en Pisé

La terre à piser composée d'argile, de sable et de graviers est compactée à l'aide d'une dame, ou pisoir (fouloir manuel ou pneumatique), à l'intérieur d'un coffrage.

pise1

Le pisé est en fait le mode de construction en terre le plus pur et le plus direct. Cette technique de construction existe traditionnellement au Maroc, en France, en Espagne, au Portugal mais aussi en Chine et en Amérique centrale.

Depuis la fin du XVIIIème siècle une série de publication, dont les plus connues sont celles de François Cointereaux, ont fait connaître et systématiser cette technique.
 

pise_contemporain

Aujourd'hui, le renouveau de cette technique se situe en Australie, aux Etats-Unis ainsi qu'en Europe. Les possibilités d'incrustation et de coloration au moment de la mise en œuvre dans les coffrages donnent des murs de "matière".

Le pisé est utilisé pour la masse thermique (solaire passif), la régulation de l'humidité mais aussi pour ses aspects symboliques et esthétiques.
 

reno_pise

Le pisé peut se réparer en re-coffrant certaines parties pour refaire du pisé. Souvent, il est plus simple de maçonner en briques de terre crue pour rebâtir des parties de mur ou d'utiliser des enduits en terre pour rattraper des inégalités de surface.